Au coeur de l'impunité 7 février 1986 : rejet de la dictature Exposition virtuelle Bibliothèque Soumettre un document

Les années du père

Le type et les langues publiés Titre et Description date de création actes
Text_icon

Les prières à François Duvalier

Déification de François Duvalier, élevé au rang de dieu et à qui sont adressées plusieurs prières et cantiques. Tiré du "Catéchisme de la révolution" par Jean M. Fourcand. Édition Imprimerie de l'État, juillet 1964, 49 pages.

établi Jan 20, 2014

Montrer
Text_icon

Haïti sous Duvalier : terrorisme d'État et visage de la résistance nationale

Document publié par le Parti unifié des communistes haïtiens (P.U.C.H.). Le document est divisé en deux parties. La première est consacrée à l'organisation politique du système duvaliériste et la seconde présente plusieurs figures de la résistance haïtienne à la dictature duvaliériste. Document non daté, mais publié au début des années 1970. 49 pages.

établi Jan 27, 2014

Montrer
Text_icon

La situation politique et sociale en Haïti

Rapport de la Commission internationale de juristes daté du 5 août 1963 faisant état de violations multiples des droits de la personne sous François Duvalier. "Il ressortait à l'évidence de ces premiers éléments d'information que les droits de l'homme et les libertés fondamentales étaient totalement méconnus par le gouvernement du président François Duvalier."

établi Jan 21, 2014

Montrer
Text_icon

L'opération-commando du 28 juillet 1958 par Joseph Lamarre

L'auteur de cet article, Joseph Lamarre, est un témoin d'époque, ayant fait carrière dans l'Armée d'Haïti de 1945 à novembre 1966, date à laquelle il fut mis à la retraite. M. Lamarre occupa, entre autres, l'importante fonction de chef du service des recherches criminelles au département de la police de Port-au-Prince. C'est dire que le témoignage qu'il porte ici peut avoir une résonance particulière et provoquer des réactions susceptibles d'éclairer ce point d'histoire.

établi Jan 27, 2014

Montrer
Text_icon

Arrêté présidentiel de la dissolution de l'Union nationale des membres de l'enseignement secondaire

Les enseignants du secondaire n'ont plus le droit de s'associer dès 1959 car ils sont identifiés par Papa Doc comme des "communistes" et "terroristes". Papa Doc leur retire par la même occasion tout droit de travailler dans l'enseignement. La répression politique visait particulièrement les enseignants, les intellectuels et toute personne pouvant avoir un regard critique sur les actions du régime duvaliériste.

établi Jan 27, 2014

Montrer
Text_icon

Rapport mensuel sur les détenus politiques

Rapports de François Delva à François Duvalier sur les prisonniers politiques et des décès des détenus politiques datés du 30 septembre 1965. Avec un luxe de détails, date d'arrestation et motifs, date de décès ... 5 arrestations par mesure préventive, 3 arrestations pour mauvaise présentation contre le "président à vie".

établi Feb 03, 2014

Montrer
Text_icon

Le catéchisme de la révolution duvaliériste

Le catéchisme de la révolution, document propagandiste, le livre de chevet de tous les "bons duvaliéristes". Le catéchisme de la révolution est préparé par un des grands idéologues du régime duvaliériste, Jean M. Fourcand. Un document très révélateur de l'esprit fanatique démentiel des partisans du duvaliérisme. Édition Imprimerie de l'État, juillet 1964, 49 pages.

établi Jan 20, 2014

Montrer
Text_icon

L'ex-lieutenant Raymond Chassagne devant une commission militaire

Le lieutenant Raymond Chassagne accusé d'avoir été de mèche avec Pasquet en recevant l'envoyé de ce dernier en Haïti en mars 1958, l'Américain Arthur Payne en vue de la préparation du débarquement du groupe de Pasquet. Raymond Chassagne fut condamné à 1 an de prison, puis gracié par Duvalier en janvier 1959. Compte-rendu du procès dans Compilation pour l'histoire. Tome IV - Clément Célestin, 1960. P. 272-300.

établi Jul 29, 2014

Montrer
Text_icon

Procès des journalistes Petit, Occénad et Arty pour complot contre la sureté de l'État

Trois journalistes sont arrêtés et passés devant une commission militaire du 23 juillet au 29 août 1958. Georges Petit, Albert Occénad et Daniel Arty sont accusés de complot contre la sûreté de l'État et d'incitation à la révolte à travers les articles publiés dans deux journaux «Indépendance» et «Haïti-Miroir» en avril 1958. Ils seront condamnés à 5 ans de prison à l'issue du procès. Puis ils seront graciés par François Duvalier quelques mois plus tard, en janvier 1959. Petit, Occénad et Arty sont les premiers journalistes emprisonnés puis exilés sous François Duvalier. Compte-rendu du procès dans Compilation pour l'histoire. Tome IV - Clément Célestin, 1960. P. 245-269.

établi Jul 29, 2014

Montrer
Text_icon

Réaction de Duvalier à la présence d'Arthur Payne parmi les envahisseurs

L'Américain Arthur Payne avait déjà arrêté le 28 mars 1958 alors qu'il était envoyé par Pasquet en mission de reconnaissance. Duvalier pense que Louis Déjoie et Paul Magloire, tous deux exilés aux États-Unis, sont derrière l'invasion du 28 juillet 1958 et a demandé leur extradition. Déclaration à la presse le 1er août 1958; photos des manifestations devant l'ambassade américaine; traduction des réactions de la presse américaine. Source : Compilation pour l'histoire. Tome IV - Clément Célestin, 1960.

établi Jul 29, 2014

Montrer