Au coeur de l'impunité 7 février 1986 : rejet de la dictature Exposition virtuelle Bibliothèque Soumettre un document

Réactions à l'international

Le type et les langues publiés Titre et Description date de création actes
Text_icon

Jean Claude Duvalier doit être immédiatement arrêté et traduit en justice

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et ses ligues en Haïti - le Réseau national de défense des droits Humains (RNDDH), le Comité des avocats pour le respect des libertés individuelles (CARLI) et le Centre Œcuménique des droits humains (CEDH) - sont très inquiètes et indignées par le retour en Haïti, après 25 années d’exil, de l’ex-dictateur haïtien, Jean-Claude Duvalier qui a succédé à son père en 1971 et qui a été chassé du pouvoir le 7 février 1986 par une révolte populaire. 18 janvier 2011

établi Feb 03, 2014

Montrer
Text_icon

Haïti, un rendez-vous avec l'Histoire

Rapport de Human Rights Watch, avril 2011. "Traduire Jean-Claude Duvalier devant la justice, dans le cadre d’un procès équitable, permettrait de restaurer la confiance des Haïtiens en la justice et en l’État de droit. De plus, de telles poursuites seraient un moyen de dissuader d’autres dirigeants, que ce soit en Haïti ou ailleurs, de commettre de graves violations des droits humains, en leur montrant qu’ils sont susceptibles d’être tenus pour responsables de tels actes."

établi Feb 01, 2014

Montrer
Text_icon

On ne peut pas tuer la vérité

Rapport d'Amnesty International, 2011. "Durant les années d’exil de Jean-Claude duvalier, ses victimes et leurs familles n’ont pas oublié les atteintes aux droits fondamentaux qu’elles ont subies. leur combat pour la vérité et la justice, leur lutte pour obtenir réparation continuent. le gouvernement haïtien est tenu de traduire en justice tous les responsables de ces agissements, y compris l’ancien président."

établi Feb 03, 2014

Montrer